mardi 23 mai 2017

La 3ème circonscription de la Sarthe En Marche

J'avais donc l'intention de me présenter comme centriste aux élections législatives comme annoncé en mars dernier suite à l'observation du piètre spectacle donné par nos politiciens des partis traditionnels. Finalement, vous découvrez que je suis candidat comme suppléant de Mme Pascale Fontenel-Personne au sein de la République En Marche. Cela mérite une petite explication.



Il a été très important pour moi de marquer mon engagement en Sarthe comme centriste humaniste en déclarant ma volonté de porter mes valeurs et mes compétences jusqu'au niveau national. Face au danger des solutions extrémistes dangereuses pour la France, il me semble qu'un parti nouveau dépassant les anciens clivages est la seule offre politique crédible pour sauver la démocratie française et préserver une économie dynamique pour les années à venir. En effet, nous courrons un trop grand risque à laisser le FN s'installer et se revendiquer comme « premier parti de France ». On sait déjà que ce parti propose de modifier le mode de scrutin avec une dose si forte de proportionnelle que dans la plupart des élections, le parti qui arriverait en tête obtiendrait une grosse prime de sièges dans les assemblées. Les partis traditionnels éparpillés ne seraient plus en mesure de gouverner nulle part, même en pratiquant les habituels ralliements de second tour.
 
J'ai toujours privilégié l'union des républicains et démocrates, aussi n'ai-je à aucun moment envisagé des législatives dans notre circonscription avec un Centre divisé. L'Union autour d'un projet national rassembleur est préférable aux initiatives personnelles. Pour ma part, il se trouve que suis encore fortement lié par mon mandat de maire qui serait automatiquement caduc en cas de prise d'un mandat parlementaire. C'est pourquoi, lorsqu'il est apparu que le mouvement En Marche tablait sur une victoire assez probable dans la troisième circonscription sarthoise, l'engagement d'Emmanuel Macron d'obtenir la parité de ses députés a joué dans l'investiture d'une femme. Pascale Fontenel est une chef d'entreprise expérimentée qui a notamment passé 20 ans en direction du Club Méd au sein du groupe Trigano. C'est une spécialiste du tourisme et du service à la personne (transport). Elle a été un des piliers principaux de la campagne présidentielle en Sarthe depuis Mulsanne.

C'est donc sans état d'âme, et parce que je sais que cela est positif pour notre communauté, que je pendrai cette suppléance active qui me laissera du temps pour préparer l'avenir. J'ai en effet bien conscience que mon retrait de la vie communale serait assez difficile à organiser. Comme suppléant actif, avec la permanence de députation qui sera basée dans notre ville, nous préparerons un avenir plus solide pour notre Sud Sarthe.
Peut-être encore plus déterminantes que la présidentielle, les législatives doivent donc être gagnées.
C'est pourquoi, j'aimerais pouvoir compter sur ceux qui partagent notre vision des choses dans cette campagne qui s'annonce courte et passionnante.

Pour adhérer à En Marche, il suffit de quelques clics sur le site, sans aucune adhésion financière. Cela permet d'avoir les infos sur ce qui se passe localement et nationalement. Cela permet aussi de rejoindre le comité du canton.

 S.G.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire